• Voyages / Reizen Magalie

Club Med ferme 6 de ses 7 villages en Asie



Le Club Med va suspendre l'activité de six de ses sept villages en Chine en raison de l'épidémie de coronavirus, a indiqué jeudi son président Henri Giscard d'Estaing au Journal du dimanche. «Pendant les prochaines semaines nous n'accueillerons pas de clients dans ces sites», a-t-il expliqué au JDD, en marge d'une inauguration. Seul restera ouvert le village de Sanya sur l'île de Hainan à l'extrême sud du pays, a ajouté le dirigeant.



S'il qualifie la situation de «sévère», Henri Giscard d'Estaing n'est pas particulièrement inquiet pour son entreprise, qui appartient au groupe chinois Fosun. «Nous opérons nos villages en Chine en management pour le compte d'un propriétaire. Cela limite l'impact pour nous», a-t-il remarqué auprès du JDD. En particulier, les deux villages de montagne devaient fermer de toute façon en février, du fait de la fin de la saison de neige.

Idem pour les trois Club Med Joyview, situés dans les périphéries de Shanghai et Pékin, dont l'activité est réduite puisqu'il s'agit de la basse saison. Le manque à gagner devrait donc être limité.

Les réservations hors de Chine ne sont pas affectées pour l'instant par le coronavirus même si «les clients posent des questions», ont affirmé des dirigeants du Club Med au journal.


Article du Figaro/Économie

Created & Designed by WEBSKEYES